Un Senneterrien marche pour aider les cancéreux

Un ancien ambulancier au grand coeur a presque parcouru à pied l'entiereté des 85 km séparant Senneterre d'Amos pour venir en aide au maire de Preissac, Stephan Lavoie.

 

Pierre Tremblay s'était donné le défi d'amasser 1 000 $ afin d'alléger le paiement de ses traitements de vitamine C contre le cancer. Tout cela sur un coup de tête et pour un inconnu, qu'il a enfin rencontré hier (dimanche).

L'ancien ambulancier aura finalement parcouru 63 km jusqu'à Landrienne avant d'arriver à la fin de son énergie. 

Pierre Tremblay avait un message à passer.

« J'essaie d'encourager le monde à ne pas toujours attendre. Je n'étais pas préparé, je n'étais pas entraîné, mais on arrive des fois et on perd notre job subitement, on tombe avec la maladie subitement et on n'est pas prêt à ça. Je voulais montrer qu'on est capable de ne pas être prêt, mais d'essayer de transformer sa vie. Ç'a engendré beaucoup plus gros que je pensais. »

- Pierre Tremblay

François Munger de MediAT et des citoyens ont pris le relais. Au total, Pierre Tremblay aura amassé plus de 1 600 $ grâce à une campagne de sociofinancement sur Go Fund Me. Stephan Lavoie a choisi de ne garder que 1 000 $ et le reste sera donné à d'autres cancéreux dans le besoin.

Le Senneterrien encourage d'ailleurs les gens à signer la pétition pour que les traitements de vitamine C soient couverts par la RAMQ.

Pierre Tremblay crée maintenant des saunas pour aider les gens souffrant de cancer et avait déjà marché de Senneterre à Montréal pour promouvoir son projet. Il a perdu son beau-père du cancer et continuera de se battre pour la cause.

« C'est comme une cause que je me suis entrepris sans avoir le cancer, parce que j'ai passé des scans pour les poumons, j'avais des nodules. Juste la période d'attente, tu pleures, t'es angoissé, tu vis un paquet de stress alors quand je me transpose sur les gens qui souffrent comme ça, j'ai plus d'empathie ou de sympathie. »

Pierre Tremblay