Un seul soumissionnaire pour les premiers travaux du centre de cancérologie

La Société québécoise des infrastructures (SQI) n'a reçu qu'une seule soumission pour les travaux préparatoires en vue de la construction du centre de cancérologie de Rouyn-Noranda.

L'appel d'offres se terminait initialement le 30 août, puis a été allongé au 4 septembre.

Le seul soumissionnaire est l'entreprise rouynorandienne Ysys Corporation, qui estime le tout à un peu plus de 439 000 $.

Le conseiller en bâtiments au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Abitibi-Témiscamingue, Robert Clouâtre, explique que les travaux visent à préparer le terrain en vue de la construction, à l'été 2019.

« Il y a des conduites sanitaires et pluviales qui doivent être déplacées parce qu'elles sont présentement sous le futur bâtiment. On a identifié deux petits secteurs avec des sols contaminés, qui devront être excavés et retirés du site. Il va y avoir aussi ce qu'on appelle des pieux tests, parce que la construction du futur bâtiment devra se faire sur pieux, et on veut évaluer l'incidence des vibrations. »

Robert Clouâtre

La SQI doit maintenant analyser l'offre déposée pour voir si elle est conforme et dans les budgets avant d'octroyer le contrat. Cette étape peut prendre plusieurs semaines, voire des mois.

Si l'offre ne convient pas, des décisions devront être prises, soit de fractionner les travaux ou encore de faire un deuxième appel d'offres.

Le projet du centre de cancérologie avance bien, alors que certains travaux préliminaires ont été faits et que des contrats sont aussi en vue d'être octroyés pour la mise en service des nouveaux bâtiments, une fois construits.