Un système d'alerte dans les CPE pour éviter les oublis d'enfants

C'est le cauchemar de tout parent d'oublier son enfant dans la voiture en allant le déposer à la garderie le matin.Afin d'éviter ce genre de situation malheureuse, plusieurs Centres de la petite enfance (CPE) de la région travaillent à implanter un système d'alerte relié au cellulaire des parents, Amisgest.

 

Déjà déployé ailleurs au Québec depuis plusieurs années, et même dans certains CPE de la région, le système Amisgest permet notamment une meilleure gestion des présences des enfants.

Le CPE Les petits chatons, à La Sarre, est en train de l'implanter en vue de l'utiliser dès janvier. Ça peut sauver des vies, croit le directeur général, Normand Lagrange.

« Si exemple, l'enfant normalement est arrivé à 8h30, mais qu'à 9h, il n'est toujours pas présent, le système va pouvoir envoyer un texto directement aux parents, informant que  "Votre enfant n'est pas encore arrivé au centre de la petite enfance, est-ce que vous prévoyez le déposer aujourd'hui?" Alors c'est vraiment quelque chose de très intéressant, qui va prévenir des situations malheureuses. »

- Normand Lagrange

C'est aussi une façon pour les CPE de pouvoir optimiser la présence des enfants. S'ils sont avertis de l'absence d'un enfant suite à l'alerte, ils peuvent offrir la place à un autre jeune sur la liste d'attente. Il est ainsi plus facile de gérer la présence des éducatrices et l'organisation des groupes.

Le CPE Bambin et Câlin de Malartic utilise Amisgest depuis plusieurs années et trouve cela très facilitant, notamment pour les présences et les frais de garde. C'est beaucoup plus rapide et ça évite les erreurs.

Normand Lagrange invite tous les CPE de la région à considérer l'installation de ce système.