Une Abitibienne aux Olympiques spéciaux en quilles

Vivant avec une déficience intellectuelle légère, l'Abitibienne Manon Cliche se prépare à vivre une expérience incroyable.

 

Elle part aujourd'hui (mercredi) pour Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, où elle représentera l'Abitibi-Témiscamingue avec Équipe Canada aux Jeux mondiaux d’été 2019 d’Olympiques spéciaux, dans la discipline des grosses quilles. Elle est la première Abitibienne à faire Équipe Canada en quilles.

L'athlète ne pratique ce sport que depuis trois ans. Le Club de l'amitié des personnes handicapées de l'Abitibi-Ouest a fait une entrevue avec Manon sur Facebook dans les derniers jours..

Un entraîneur fier

Son entraîneur, Mario Inkel, accompagne Manon aux Olympiques spéciaux. C'est la première fois qu'il amène une athlète qu'il entraine lui-même aux Jeux, auquel il a déjà participé comme entraineur dans le passé.

Il a rencontré la femme de 31 ans il y a trois ans à des qualifications provinciales et l'entraine depuis.

« On souhaite tous que nos athlètes aillent le plus haut possible, et on s'accomplit bien là-dedans. Manon aussi, elle est super contente. C'est sûr que ça fait seulement trois ans, elle ne pensait pas aller si loin dans un court laps de temps, mais avec du travail, elle a prouvé qu'elle pouvait aller quand même assez loin. »

- Mario Inkel

Manon Cliche a déjà pris part aux Olympiques spéciaux par le passé, mais en dynamophilie.

Pour Mario Inkel, les jeux mondiaux visent à permettre aux gens vivant avec des différences de s'accomplir dans le sport et de rester en forme par le fait même.

Ils passeront d'abord une semaine à Dubaï. Manon Cliche s'entrainera dans les prochains jours après s'être acclimatée au décalage horaire, avant de partir pour Abou Dhabi. Les compétitions commencent le 14 mars.