Une édition spectaculaire pour le 3e Ice Challenge de La Sarre

L'heure est bilan au lendemain du 3e Ice Challenge Construction Sylvain Rouleau de La Sarre. C'était la dernière course de la saison du circuit mondial.

 

L'Américain Cameron Naasz a été couronné champion mondial cette année en remportant la course ATSX 500 chez les hommes, à La Sarre. Les bien connus frères Croxall, les Canadiens Scott et Kyle, sont arrivés respectivement 5e et 9e à La Sarre, pour compléter le podium de la saison.

La Suisse Anaïs Morand a gagné chez les femmes en fin de semaine, terminant la saison au troisième rang, et l'Américain Dereck Abrahamson a été le meilleur chez les juniors, se classant 9e au monde.

La Suisse Anaïs Morand a gagné le Ice Challenge de La Sarre chez les femmes.

Francis Lemieux, Bell Média. La Suisse Anaïs Morand a gagné le Ice Challenge de La Sarre chez les femmes.

Les gagnants de la compétition lasarroise remportaient chacun 500 points au classement mondial. Vous pouvez consulter tous les résultats ici.

Une piste spectaculaire

Il est trop tôt pour dire combien de spectateurs ont mis le nez dehors pour l'événement d'envergure internationale, mais les organisateurs sont plus que satisfaits. L'an dernier, plus de 10 000 personnes avaient convergé sur le site.

Construite de toute pièce, la piste était spectaculaire cette année.

« Quand tu arrivais, tu voyais une grosse structure comme ça, c'était évident que ça faisait gros, ça faisait beau, ça faisait professionnel. Évidemment, on était plus haut que les butes de neige qu'on avait faites dans les dernières années, puis le fait d'être capable de faire un peu ce que tu voulais avec la structure, ç'a fait en sorte qu'on a eu un départ beaucoup plus professionnel que les compétiteurs ont apprécié. Ça faisait un départ de niveau Red Bull Crashed Ice. »

- Yannick Provencher, un des organisateurs

Il a lui-même bravé la piste, terminant 41e.

Organisateurs et bénévoles s'affairent maintenant au démontage des infrastructures au club de golf Beattie, afin de libérer le terrain le plus vite possible.

Un Red Bull Crashed Ice à venir?

Après être passé d'une ATSX 250 l'an dernier à une ATSX 500 cette année (Note: les nombres représentent le nombre de points que les gagnants amassent et plus le nombre est élevé, plus la piste est difficile), peut-on s'attendre à un RedBull Crashed Ice l'an prochain, soit une ATSX 1000?

Ce n'est pas impossible, selon Yannick Provencher.

« Pour vrai, je pense qu'on peut y croire. Sans dire qu'on va l'avoir ou qu'on ne l'aura pas, je ne veux pas m'avancer du tout là-dessus, mais avec ce qu'on leur a donné comme spectacle ces trois dernières années et comme professionnalisme de l'organisation, je ne pourrais pas dire qu'ils ne pourraient pas nous considérer à un moment donné. »

- Yannick Provencher

Vous pouvez voir plus de photos sur la page Facebook de l'événement.