Une équipe du CISSS se déplace pour encadrer l'Alzheimer

Le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue est désormais mieux équipé pour encadrer les troubles neurocognitifs.

Depuis novembre, une équipe ambulatoire se déplace sur tout le territoire, là où résident les usagers.

L'infirmière clinicienne et la psychoéducatrice font de la formation, du coaching et de l'accompagnement.

Ça touche toutes les personnes qui ont à côtoyer des maladies comme l'alzheimer ou la démence, des professionnels de la santé jusqu'aux proches des gens atteints.

«Elles sont des expertes en gestion du comportement.  On sait qu'une personne atteinte de l'alzheimer, ça engendre des comportements qui sont plus ou moins bien compris.  Les deux intervenantes vont nous aider à mieux comprendre les comportements et leurs raisons pour mieux interagir avec la personne atteinte».

- Éric Matte, coordonnateur des services à l'hébergement et du soutien à domicile pour le secteur d'Amos

On estime qu'au moins 2 000 personnes souffrent d'alzheimer en Abitibi-Témiscamingue et le chiffre est en croissance.