Une famille de la région profite du Grand McDon

C'est aujourd'hui (mercredi) le 26e Grand McDon dans tous les restaurants de la région et du Québec. Toute la journée, 1 $ sera remis à des organismes locaux et à l’Œuvre des Manoirs Ronald McDonald pour chaque Big Mac, Joyeux festin ou boisson McCafé chaude vendus. Près de 30 000 $ ont été amassés dans la région l'an dernier.

Grâce aux dons amassés, des familles de la région peuvent rester ensemble au Manoir Ronald McDonald lorsqu'un enfant reçoit des soins à Montréal. C'est le cas de Josée Dion et son conjoint Jean-François Bérubé de La Sarre, qui en ont fait l'expérience.

Le couple a tenté d'avoir des enfants pendant plusieurs années avant de découvrir que Josée était enceinte, à 11 semaines de grossesse.

La future maman a eu quelques complications vers la 20e semaine, puis les médecins ont déclaré à la 21e semaine que Léa ne grossissait plus. À la 25e semaine, Josée Dion a été transférée à Montréal, à près de 700 km de chez elle, avant d'avoir une césarienne sous anesthésie générale à 26 semaines.

Toute cette expérience et la naissance prématurée de Léa ont été un moment de stress pour la famille. L'enfant a dû être hospitalisée trois mois à Montréal à sa naissance.

Pouvoir rester au Manoir Ronald McDonald a été un baume pendant tout le temps, permettant aux parents d'être près de l'hôpital où était leur fille, explique Josée Dion.

« S'il y a des chambres disponibles, bien tu as ta chambre au coût de 10 $ par jour, ce qui est vraiment très peu. Nous, on a été là 90 jours. Il y a des bénévoles qui viennent faire des repas et des choses comme ça, donc c'est vraiment une belle option et ça enlève vraiment un très gros poids sur les épaules. »

- Josée Dion, maman de Léa

La petit Léa à la naissance

Gracieuseté. La petit Léa à la naissance

Ça aide aussi à passer à travers les moments difficiles, ajoute Josée Dion.

« Quand tu es là-bas, ta vie est complètement mise sur pause. Au Manoir, ce sont tous des gens qui sont dans la même bulle que toi. On vit tous une même expérience au niveau de nos enfants que nos enfants sont malades et sont hospitalisés, donc on a ce stress-là, on est anxieux, on partage tout ça les uns les autres, ce qui fait qu'on voit la charge moins lourde. »

Josée Dion

La famille Bérubé-Dion a bénéficié du Manoir Ronald McDonald de Montréal.

Gracieuseté. La famille Bérubé-Dion et la petit Léa, née après 26 semaines de grossesse.

Léa a aujourd'hui 10 mois et se porte bien. Elle respire maintenant sans oxygène, mais devra peut-être subir une petite chirurgie au coeur. Josée Dion en saura plus cet été, mais sait que si elle doit de nouveau vivre l'hospitalisation de sa fille, elle pourra compter sur le Manoir.

Josée Dion connait bien les Manoirs et le Grand McDon alors qu'elle est assistante-gérante et employée du McDonald's de La Sarre depuis 13 ans.