Une finale de rêve entre les Huskies et les Mooseheads

Les Huskies devront à nouveau se débarrasser des Mooseheads d'Halifax s'ils souhaitent remporter la Coupe Memorial, ce qui ce veut être une reprise de la finale de la LHJMQ. La meute voudra, pour la deuxième fois en quelques semaines, soulever à bout de bras un trophée au domicile des Mooseheads, eux qui ont mis la main sur la Coupe du Président en territoire ennemi.

Trois joueurs de l'édition actuelle des Huskies ne veulent pas échapper le trophée pancanadien comme en 2016 alors que London avait vaincu Rouyn-Noranda en finale.

Voici l'un d'eux, Samuel Harvey.

« Je suis très excité. Je pense que ça va être un très bon match. On a travaillé fort toute l'année pour être ici donc on va en profiter en plus de jouer le plus grand match possible. Il n'y a pas de différence avec 2016. Ça va être un gros match. Il va falloir se concentré sur nos actions et de voir ce qui va en sortir de ça. »

-Samuel Harvey, gardien des Huskies de Rouyn-Noranda

L'entraîneur-chef Mario Pouliot était dans la même situation l'an passé avec le Titan alors qu'il affrontait l'équipe hôtesse en finale du tournoi.

« Le scénario est le même. On affronte l'équipe locale dans leur immeuble. On sait ce sera quoi l'atmosphère et on sait qu'on n'est pas l'équipe favorite ici depuis le début de la Coupe Memorial. D'un autre côté, il faut prendre ça comme une motivation de plus et il va falloir bien le gérer. »

-Mario Pouliot, entraîneur-chef des Huskies