Une grève de la faim pour les droits algonquins

Chef Lac Simon 2016

Les Algonquins réclament leur mot à dire dans l'occupation d'un immeuble à Ottawa.

L'endroit est actuellement vacant, mais le gouvernement fédéral veut le dédier aux Inuits, aux Métis et aux Premières nations.

Sauf que l'édifice est sur le territoire ancestral algonquin et que la nation estime devoir être consultée.

La cheffe de Lac-Simon, Adrienne Jérôme, en entrevue à RDI :

«Vous êtes en territoire algonquin, on est propriétaires.  Encore une fois, le gouvernement bafoue nos droits.  C'est une question de respect».

- Adrienne Jérôme

La grande chef du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg, Verna Polson, est présentement en grève de la faim pour faire entendre son point de vue.