Une nouvelle anode sur la côte Joannès

La Ville de Rouyn-Noranda investira pas moins de 54 600 $ pour refaire à neuf la vieille anode de cuivre au sommet de la côte Joannès, sur la route 117.

Avant la fusion des différents quartiers, en 2002, l'enseigne délimitait la frontière entre Rouyn-Noranda et Cadillac.

Le maire, Mario Provencher, estime qu'il en est de l'attractivité de la Ville.

« Ça date quand même de la fin des années '70, début '80. Elle est tout à refaire, l'électricité. C'est l'entrée de la Ville. On ne peut pas se permettre d'avoir quelque chose qui a l'air tout croche, et ça fait tellement longtemps qu'on veut mettre des sous. Cette année, on l'avait budgété et on va le faire cette année. »

Les travaux devraient être réalisés cette année. Un appel de projets sera d'ailleurs lancé prochainement.

Il est trop tôt pour dire si une partie de la structure sera conservée ou si elle sera démolie.

L'anode qui coiffe actuellement la structure n'est pas réellement en cuivre puisque l'ancienne, donnée par la Fonderie Horne, avait été volée.