UPA: le président régional salue la réélection de Marcel Groleau

Le président de l'Union des producteurs agricoles de l'Abitibi-Témiscamingue, Sylvain Vachon, salue la réélection de Marcel Groleau à titre de président général de l'organisation syndicale.

Marcel Groleau en est à son quatrième mandat consécutif.

Il a été élu sans opposition pour les deux prochaines.

Joint au Congrès général de l'UPA, à Québec, Sylvain Vachon parle d'une bonne nouvelle pour la région.

« Marcel, à bien des égards, comprend très bien les enjeux qui sont propres à certains territoires comme l'Abitibi-Témiscamingue et nous a supportés dans toutes les démarches pour faire comprendre au gouvernement, entre autres, que faire de l'agriculture en Abitibi-Témiscamingue, ce n'est pas la même chose qu'en Montérégie, donc ça devrait prendre des outils particuliers. »

Pour l'année à venir, l'UPA continuera notamment de travailler à ajuster l'assurance récolte en cas d'années plus difficiles.

Saut en politique provinciale?

Dans un autre ordre d'idée, des rumeurs circulent à l'effet que Sylvain Vachon songerait à faire le saut en politique provinciale.

Le principal intéressé a indiqué que ce n'était pas dans ses plans à court terme.

« Ce qui est la vérité, c'est que j'adore mon métier de président de l'UPA d'Abitibi-Témiscamingue, je suis tellement heureux du privilège que les agriculteurs me donnent de les représenter. Je n'envisage rien d'autre pour l'instant, ça, c'est clair. »