Urgence d'Amos : le ministère analyse toujours le dossier

Caroline Roy

Plus d'un an plus tard, le ministère de la Santé est toujours à l'analyse du projet d'agrandissement de l'urgence d'Amos.

En mai 2018, le plan clinique a été déposé au ministère.  C'est un projet de 10$M qui prévoit la construction d'un nouveau bâtiment annexé à l'actuelle salle d'urgence, qui quadruplerait de superficie.

Au CISSS, on nous dit qu'il n'y a pas de développement, parce les fonctionnaires sont toujours à évaluer le projet.

Les commentaires de l'époque de la PDG au CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, Caroline Roy :

«Il faut savoir qu'on a 25 000 visites annuellement à l'urgence d'Amos.  Déjà, on a 17 civières officiellement à l'urgence et une occupation régulière de neuf civières et plus.  Donc, les chiffres et les données témoignent bien de la nécessité d'avoir un agrandissement et une nouvelle urgence, avec un nouvel environnement de travail mieux adapté».

- Caroline Roy