Valentine arrivera à Rouyn-Noranda en 2019

L'ancien Tim Hortons en décrépitude sur l'avenue Larivière, à Rouyn-Noranda, disparaitra dans les prochains jours pour faire place à un restaurant Valentine.

Le Rouynorandien Eddy Gibbons en est propriétaire avec sa femme. Il travaille sur le projet d'un million de dollars depuis plus de quatre ans.

Après plusieurs complications pour l'achat et les permis, notamment des difficultés à joindre les anciens propriétaires, les travaux devraient commencer sous peu.

L'actuel bâtiment sera complètement détruit dès la semaine prochaine.

Les plans du nouveau sont prêts, les murs sont commandés, et ce sera refait à neuf sur la même base, rassure Eddy Gibbons.

« Le bâtiment en tant que tel, les murs, le cadrage est encore très sain, mais on voulait enlever le toit plat pour mettre un toit quatre versants. À la fin, le budget, la différence était minime entre détruire et mettre un neuf versus rénover celui-là. Juste pour l'opinion publique aussi, ça aide pas mal de voir ce bâtiment-là finalement à terre. »

- Eddy Gibbons

Audrey Folliot, Bell Média. Eddy Gibbons est le propriétaire du nouveau Valentine avec sa femme.

Encourager l'économie locale

Valentine est une chaîne québécoise qui a à coeur d'encourager l'économie locale.

C'est ce qui a intéressé le propriétaire de la franchise de Rouyn-Noranda, Eddy Gibbons, a s'y impliquer.

Il compte travailler dans la même optique.

« On va faire affaire avec un grossiste régional, qui va faire le transport, on va faire affaire avec des producteurs [régionaux]. Aussi, à l'intérieur du restaurant, les gens qui vont manger à l'intérieur, ça va être avec de la vaisselle de porcelaine pour l'empreinte écologique, pour l'avoir le plus bas possible. »

- Eddy Gibbons

Le nouveau restaurant comptera 104 places assises et devrait ouvrir au début de l'année 2019.

Il mènera à la création de 14 à 18 emplois.

Eddy Gibbons n'est pas trop inquiet malgré la pénurie de main-d'oeuvre, puisqu'il faut trois ou quatre employés à la fois pour l'opérer.

Amos et Val-d'Or ont déjà leur restaurant Valentine et ce sont parmi les plus rentables de la chaîne. Il y en a aussi un à Mont-Laurier, sur la route 117 vers Montréal.