Vélo-Cité cesse la location d'embarcations sur le lac Osisko pour l'été

Algues lac Osisko Vélo-Cité

Il n'est plus possible de louer des embarcations gratuites pour naviguer sur le lac Osisko de Rouyn-Noranda jusqu'à la fin de l'été.

 

La prolifération de plantes aquatiques force Vélo-Cité Rouyn-Noranda à cesser d'offrir le service plus tôt que prévu encore une fois cette année. L'annonce a été faite dimanche et c'est une question de sécurité.

« Notre embarcation de secours devient impossible à manoeuvrer dans les eaux du lac Osisko. Les hélices du moteur se prennent dans les herbes envahissantes, donc la seule possibilité, c'est de ramer, mais franchement, ça devient presque non sécuritaire. »

- Michel Lessard,  président de l'organisme

Quelles solutions?

La présence d'espèces exotiques envahissantes dans le lac Osisko ne date pas d'hier.

La prolifération est notamment favorisée par l'écoulement d'engrais ou d'autres produits dans le lac et par les bateaux qui sont promenés d'une étendue d'eau à une autre sans être nettoyés.

Malgré cette problématique, Vélo-Cité compte bien continuer d'offrir le service de location d'embarcations l'an prochain. Michel Lessard espère toutefois que des solutions seront proposées pour améliorer la situation.

« Parcourir le lac en pédalo, en kayak ou en canot, c'est redonner le lac aux citoyens et pour nous, c'est vraiment très important. Évidemment, il va falloir voir ce qui se fait pour pouvoir prolonger la saison de navigation sur le lac. Il s'agit aussi de faire des pressions pour éviter que les embarcations à moteur, surtout avec des gros moteurs, puissent y accéder. Il faudrait peut-être aussi empêcher les hydravions de s'y poser. »

- Michel Lessard

Le service de prêt de vélos gratuits de Vélo-Cité Rouyn-Noranda demeure toutefois ouvert jusqu'à la fin de l'été.