Véronique Hivon partage sa vision avec la région

La vice-cheffe du Parti québécois, Véronique Hivon, assure que son parti a à coeur le développement des régions.

En tournée en Abitibi-Témiscamingue, elle rencontre notamment des élus, des étudiants, des gens d'affaires et des groupes de femmes.

Questionnée sur l'accès parfois difficile aux services de santé dans la région, Véronique Hivon indique que son parti a des solutions.

« Il y a des ruptures de services. C'est sur que nous, on a un engagement pour s'assurer d'une couverture de l'ensemble du territoire. Par ailleurs, nous on croit beaucoup dans l'interdisciplinarité, d'avoir beaucoup plus, notamment, d’infirmières cliniciennes. Plus d'accessibilité, on veut prolonger les heures d'ouverture des CLSC en soirée aussi. »

Côté justice, au niveau provincial, Véronique Hivon espère mettre en place un tribunal spécialisé sur les violences sexuelles et conjugales.

Elle rencontrera les groupes de femmes de la région, qui ont semblé très ouverts à l'idée.

La jeunesse au coeur des priorités

Un des objectifs phares de sa tournée concerne l'accessibilité et la qualité des services pour les jeunes enfants.

La principale mesure proposée par le PQ est la mise en place d'une loi bouclier anti-compression des budgets de l'éducation, des services de garde éducatifs et de la protection de la jeunesse, explique Véronique Hivon.

« Comme on l'a vu dans les dernières années, il y a des enfants qui ont été carrément sacrifiés, dont le développement a été compromis et dont les séquelles vont être permanentes, parce qu'à 6,7, 8 ans ou 12 ans, ils avaient besoin d'un orthopédagogue, et malheureusement, les ressources n'étaient pas au rendez-vous, c'est les coupes qui étaient au rendez-vous. Nous on dit, plus jamais. »

Un gouvernement péquiste ramènerait aussi le tarif unique universel à 8,05 $ de l'heure en CPE et la gratuité pour les plus démunis.

Malgré les sondages peu reluisants pour le parti, la vice-cheffe croit fortement aux chances de faire élire des députés péquistes dans la région.

Ce soir (vendredi), Véronique Hivon prendra part à l'investiture d'Élizabeth Larouche dans Abitibi-Est. Elle sera aussi de l'assemblée générale annuelle du PQ dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue avec l'actuel candidat Gilles Chapadeau, demain (samedi).