Vers une réconciliation des municipalités et des Premières Nations

Une cinquantaine de maires et mairesses, dont cinq de la région, étaient du tout premier Sommet des Premières Nations et des municipalités sur la réconciliation.

La rencontre s'est tenue la semaine dernière à Montréal, en présence de plus de la moitié des chefs de communautés autochtones.

Ensemble, ils ont pris des engagements visant à créer des liens, à ouvrir le dialogue et à encourager les maillages entre les peuples pour une société plus inclusive.

La mairesse de Rouyn-Noranda, Diane Dallaire, était du Sommet.

« C'est de se rappeler que nous sommes en territoire autochtone, que les peuples des Premières Nations étaient ici avant nous, alors c'était vraiment une réflexion à avoir ensemble, et discuter de symboles qui pourraient être mis en place et pleins d'autres choses. »

Diane Dallaire

Il a aussi été question de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation.

Toutes les personnes présentes se sont engagées, notamment, à mettre en place un comité de suivi des engagements et à promouvoir et favoriser les bonnes pratiques de collaboration.

Le Sommet reviendra annuellement. La rencontre 2019 est prévue à Québec.