Ville-Marie crée un comité de vigie pour l'hôpital

Ville-Marie crée un comité de vigie pour assurer le suivi du projet d'agrandissement de l'hôpital.

Le tout s'est décidé lors de la réunion du conseil municipal de lundi soir.

Lors de ses dernières rencontres avec les élus, le président-directeur général du CISSS, Jacques Boissonneault, n'a pas été en mesure de répondre à toutes leurs interrogations.

Il s'est toutefois engagé à assurer un suivi mensuel de l'avancement du dossier.

Cette porte de communication est rassurante, reconnait le maire de Ville-Marie, Bernard Flébus.

Maintenant, le comité s'assurera que ce suivi sera fait.

« On vient dire à nos élus provinciaux, regardez, on vous tient à l'oeil. Et puis, c'est bien de nous tenir informé, comme ça, nous après on peut rendre compte à la population. Nous, on se fait poser des questions alors on aime ça pouvoir donner des réponses. Et même s'il y a des mois où il y a juste une lettre qui s'est échangée entre deux ministères, ça va nous montrer que le dossier n'est pas mort. »

Conserver les services au Témiscamingue

Le comité surveillera aussi les coupures de services, notamment en anesthésie, partout au Témiscamingue, et les autres problématiques comme les pénuries de médecins.

Il travaillera étroitement avec le comité de Témiscaming, assure Bernard Flébus.

« Très prochainement, d'ailleurs, on va échanger avec les gens de Témiscaming pour voir des actions qu'il faut poser pour montrer que le Témiscamingue, on est une région unie et qu'on ne veut pas qu'on nous ferme nos services de santé. »

Des élus de Ville-Marie, mais aussi d'autres municipalités environnantes, ainsi que des citoyens, siègent sur ce comité.

Aux dernières nouvelles, qui datent de deux semaines, le projet chemine, mais la première pelletée de terre est toujours prévue pour 2018.