Villégiature, transport et santé pour les libéraux

Les candidats libéraux aux prochaines élections ont trois chevaux de bataille pour un éventuel mandat.

Dans Abitibi-Est, Guy Bourgeois veut s'attaquer au transport collectif, un outil qui bat de l'aile dans notre région.

Il promet d'organiser un Sommet sur le sujet et de parler de covoiturage :

«C'est ça qu'on veut que les gens mettent sur la table.  Comment on peut mieux structurer ce type de transport là.  Il faut trouver un lieu privilégié pour le faire».

- Guy Bourgeois

Le candidat d'Abitibi-Ouest, Martin Veilleux, aimerait développer plus de soins de santé à domicile :

«Les gens ne veulent pas partir de chez eux et je les comprends.  Les gens ont des maisons, mais ils n'auront pas des sommes faramineuses en les vendant, et ça peut prendre un bout de temps.  La visite du petit-fils en autobus ou de l'infirmière avec son ordinateur portable, ça fait toute la différence dans la fin de vie des gens».

- Martin Veilleux

Dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Luc Blanchette veut trouver des solutions aux problèmes que vivent les propriétaires d'abris sommaires :

«Il y a place à amélioration là-dedans.  La loi, elle est vieille, elle demande une mise à jour.  On est moins entre gars seulement qu'il y a 40 ans, c'est maintenant en famille ou en couple».

- Luc Blanchette