Y aura-t-il des maternités porcines dans le coin d'Amos?

Les élus de Rochebaucourt, Landrienne et Amos travaillent toujours à l'arrivée possible d'une maternité porcine dans leur secteur.

Les démarches sont réelles, quoi qu'aux premiers balbutiements.

On ignore pour l'instant s'il y aurait une ou plusieurs maternités pour les trois villes et où elles seraient situées.

Olymel a déjà une entreprise du genre au Témiscamingue.

Le maire de Rochebaucourt, Marc-Antoine Pelletier :

«La balle est le camp de presque personne, mais Olymel veut nous rencontrer d'ici à l'été.  Ils veulent voir les sites, on en a ciblé les endroits.  Il faut respecter les normes et ne pas déranger la population.  Ce que je veux, c'est revitaliser le secteur, Rochebeaucourt surtout.  Après, on verra».

Une visite a déjà été faite à la maternité des Fermes Boréales, à Lorrainville, en février.