15 M$ pour permettre les véhicules d'urgence sur le pont de Sainte-Anne

La Ville de Saguenay demandera une aide financière au ministère des Transports pour réaliser des travaux sur le pont de Sainte-Anne de Chicoutimi et 15 millions de dollars seront nécessaires pour permettre aux véhicules d'urgence d'y circuler.

On se rappellera l'incendie en 2013 du pont Dubuc qui avait forcé sa fermeture pendant onze jours. Pendant cet épisode, les véhicules d'urgence pouvaient encore y circuler, mais les élus de Saguenay aimeraient tout de même avoir une deuxième option avec le pont Sainte-Anne.

Une étude sur le pont menée cet automne a permis d'identifier les travaux à réaliser précise le conseiller municipal du secteur, Simon-Olivier Côté :

«Il y a des travaux de base à faire pour garder la sécurité actuelle des piétons et des cyclistes, ça c'est un montant de 2.2 millions. Il faut compter un autre 3 à 4 millions de dollars pour la peinture.»

Une résolution sera déposée ce soir au conseil de ville. Si le MTQ collabore, les travaux pourraient s'amorcer en 2020 ou 2021. Une première approche avec la ministre Andrée Laforest a été très positive, indique le conseiller municipal. Habituellement, les pont appartiennent à Québec, mais ce n'est pas le cas du pont piétonnier. Le conseiller municipal croit que le gouvernement pourrait cependant aider la municipalité pour permettre le passage des véhicules d'urgence.

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.