Absolution conditionnelle pour un enseignant de Chicoutimi

Palais de justice de Chicoutimi

L'enseignant retraité Bruno Bonneau bénéficie d'une absolution conditionnelle pour avoir pris au collet l'un de ses étudiants en novembre 2017.

L'homme de 60 ans qui travaillait à l'école L'Odyssée / Lafontaine à Chicoutimi a plaidé coupable de voies de fait hier.

Les professeurs peuvent utiliser la force pour corriger un enfant, mais elle ne doit pas être déraisonnable.

Bruno Bonneau avait agrippé l'élève après qu'il l'ait provoqué, raconte Le Quotidien.

L'enseignant a déclaré hier à la cour qu'il aimerait bien effacer cette journée.