Alarme climatique : deux marches en région samedi

Une marche citoyenne s'organise demain à Alma pour encourager les gouvernements à prendre des actions pour diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

La marche débutera à 13h samedi à la Boîte à Bleuets, sur la rue Sacré-Coeur.

On veut rassembler le maximum de population autour du Lac-Saint-Jean pour montrer à nos élus que nous ne sommes pas qu'une poignée de personnes, mais bien un grand groupe et que l'environnement nous tient à coeur. Donc le but de l'événement c'est vraiment une marche pacifique. - l'un des organisateurs, Jean Westfal.

La marche initiée par le groupe Alma en transition est en continuité avec le pacte qui a été déposé dans plusieurs villes du monde.

Au dernier conseil de ville, les élus ont confirmé qu'ils travaillent là-dessus et qu'ils auraient une réponse plus complète le 21 janvier. Ils nous disent qu'ils travaillent sur plusieurs dossiers et qu'ils seront plus transparents et plus clairs sur leurs actions futures et celles qu'ils posent déjà.

 

Une marche aussi à La Baie

Également, le groupe Coalition fjord invite la population de Saguenay à se rendre samedi à 13h30 dans le stationnement du Centre Jean-Claude Tremblay pour une autre marche.

Ce groupe sonne l'alarme devant les projets de Métaux BlackRock, Arianne Phosphate, Énergir ainsi que Énergie Saguenay (GNL Québec) et Gazoduq.

 

Qu'est-ce que le mouvement Alarme climatique

Des marches sont organisées partout dans le monde le 8 décembre, dans le cadre de la 24e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP24), qui se tient en Pologne.

Les manifestants demandent à tous les paliers de gouvernement de reconnaître l'urgence climatique et de développer un plan pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Ils souhaitent aussi interdire tous les nouveaux projets d'exploration ou d'exploitation des hydrocarbures.