Anne-Sophie Tremblay-Poitras: 3 mois en thérapie

Anne-Sophie Tremblay-Poitras, qui avait été accusée d'avoir poignardé un homme dans un appartement à Kénogami le 26 décembre dernier, suivra une thérapie de 3 mois en Beauce.

La femme de 32 ans devra respecter plusieurs conditions, il lui est interdit d'entrer en contact avec la victime, ne peut posséder d'outils dangereux ou d'armes à feu et ne doit pas prendre de l'alcool ou de la drogue.

Rappelons que la victime qui était en état d'ébriété avait appelé les policiers à partir du Dépanneur Kéno.

Le trentenaire avait été envoyé à l'hôpital de Chicoutimi pour soigner des lacérations au dos.