Bagotville : les militaires réduiront leur empreinte écologique

Bagotville

La base militaire de Bagovtille diminuera son empreinte écologique en améliorant les systèmes de chauffage, d'éclairage ainsi que l'isolation d'une soixantaine de ses bâtiments.

Un contrat de 12 millions de dollars qui va aussi servir à remplacer les chaudières de la centrale thermique. La démarche permettra d'économiser sur plus d'un plan, indique l'officier aux affaires publiques, Gabriel Ferris. :

 

« On estime que ces économies-là seront d'environ 470 000 $ par année. Ça va réduire d'à peu près 2500 tonnes par année de gaz à effet de serre, ce qui est l'équivalent d'environ 500 voitures en circulation. »

 

Ce virage vert ne se fera pas uniquement à Bagotville puisque la Défense nationale travaille sur des projets semblables sur plusieurs bases dont celles de Valcartier, Halifax, Kingston et Trenton. L'objectif est de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre de 2005 à 2030, et jusqu'à 80 % d'ici 2050.