Baisse des ventes de permis de chasse et de pêche

La vente de permis de chasse, de pêche et de piégeage n'a jamais été aussi basse au Québec.

L'an dernier, 1 227 000 permis ont été délivrés par le ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs. C'est 100 000 permis de moins qu'en 2013.

Ce sont principalement les pêcheurs qui sont moins au rendez-vous, constate le directeur général de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, Alain Cossette.

Les nouveaux pratiquants ne sont pas assidus comme les anciens. Il faut les travailler, il faut leur proposer des activités. Il y a aussi des programmes et des bourses pour la relève. Contrairement aux pêcheurs, les chasseurs s'investissent plus dans leur activité. 

Impossible toutefois de connaître les ventes de permis par région, mais M. Cossette croit que la ouananiche du Lac-Saint-Jean créée encore un engouement ici.

La Fédération des chasseurs et pêcheurs tient son congrès annuel le weekend qui s'en vient.