Bois d'oeuvre : une surtaxe de 20%

Les États-Unis imposent une taxe supplémentaire de 20% au bois d'oeuvre canadien.  

Les droits compensatoires varient d'une entreprise à l'autre en fonction des subventions reçues. 

Par exemple, Produits Forestiers Résolu ne devra payer que 12,8%, tandis que West Fraser de Colombie-Britannique écope d'une taxe de 24,1%. 

Les PME québécoises seront les plus durement touchées puisqu'elles devront verser ces droits rétroactivement sur 90 jours. 

Le premier ministre Philippe Couillard appuie sans réserve les producteurs.

Les États-Unis jugent que le Canada subventionne trop et injustement ses producteurs.