C'est maintenant officiel : 250 M$ à l'usine Vaudreuil

Construite en 1936, l'usine Vaudreuil de Rio Tinto qui devait cesser ses opérations en 2008 voit aujourd'hui sa vie prolongée jusqu'en 2047 grâce à la construction d'une usine de filtration et éventuellement d'un deuxième site de résidus de bauxite.

Le directeur général du Complexe Jonquière, Jean-François Nadeau a tenu à souligner l'acharnement des mille travailleurs dans les dernières années qui ont revu les méthodes de fonctionnement de l'usine.

Il ajoute que Vaudreuil atteint encore aujourd'hui le meilleur niveau de performance et le meilleur niveau environnemental parmi les usines comparables dans le monde.

Investissement de 250 M$

Rio Tinto investit 250 millions de dollars pour la construction d'une usine de filtration et l'optimisation de son site de résidus de bauxite.

La phase 1 du projet Vaudreuil 2022 sera mise en opération en mai 2020. Les résidus seront asséchés par pressage mécanique, ce qui permettra de réduire leur volume.

Un deuxième site de résidus de bauxite sera aménagé en 2027 pour ainsi prolonger la durée de vie de l'usine Vaudreuil jusqu'en 2047.

Un vent de fraîcheur souffle sur Rio Tinto, qui déposera cette semaine une demande de certification pour l'usine AP-60, précise Gervais Jacques, directeur exécutif Opérations Atlantique.

La demande de certification environnementale sera déposée au ministère de l'Environnement pour analyser les seize cuves additionnelles. Nous allons commencer l'étude de faisabilité. Donc d'ici la fin de l'année, nous serons en mesure de prendre une décision. - Gervais Jacques

C'est avec beaucoup de fierté que le président du syndicat, Alain Gagnon, a célébré l'investissement de 250 millions de dollars pour la mise en place d'une nouvelle technologie d'assèchement des résidus de bauxite.

On a eu ça dur tout le monde. Je vais dire comme dans mon jargon, on a eu de la garnotte dans face pas à peu près dans les dix dernières années. Mais on a fait preuve d'innovation et d'ouverture et on a trouvé des solutions. C'est comme ça qu'il faut entrevoir l'avenir. - Alain Gagnon