Camping Jonquière : pas de subvention si Brabant reste à la tête

Saguenay n'y va pas avec le dos de la cuillère et révoque la subvention annuelle de 218 000 $ au Camping Jonquière, tant que Richard Brabant en est le directeur général.

C'est la conséquence à cette deuxième infraction à la Loi sur la qualité de l'Environnement, indique le conseiller municipal Jonathan Tremblay.

Deux inspecteurs ont remarqué lors d'une visite sur les lieux en juin que deux stations de pompage et des emplacements avec services d'égout ont été ajoutés sans autorisation.

M. Tremblay explique qu'il y a eu des rencontres avec la direction du camping au cours des derniers mois pour établir les règles et qu'aucun manquement à la loi ne serait toléré.

Ce n'est pas la première fois que Richard Brabant défraie la manchette, en 2013 des allégations de harcèlement envers des employés avaient été émises contre lui. L'enquête policière n'a cependant pas mené à un dépôt d'accusations.

Aussi, ses relations tendues avec l'ancienne conseillère municipale Christine Boivin s'étaient soldées par une entente à l'amiable entre les deux parties.