Collecte des matières putrescibles : pas avant 2022 à Saguenay

Pas de bacs bruns avant 2022

Le compostage ne sera pas implanté avant l'automne 2022 à Saguenay. Le conseil de ville a adopté une résolution en ce sens hier soir à la séance mensuelle et les premiers appels d'offres pour la collecte et le tri seront lancés à l'automne puisque comme la collecte de déchets, la Ville ne va pas gérer la collecte des matières putrescibles.

Le conseiller municipal Simon-Olivier Côté confirme que les matières organiques seront récoltées dans des bacs bruns et le traitement sera un compostage extérieur sur plateforme:

«Aussi on veut avoir un contrat à long terme sur 10 à 12 ans. Puis un prochain conseil pourra décider est-ce qu'il rapatrie cette activité à la ville ou s'il va vers un autre type de technologie. »

Depuis deux ans, Saguenay doit payer une pénalité puisqu'elle ne fait pas de compostage.

 

Surplus de 3,3 millions à Saguenay 

La Ville de Saguenay a terminé son année 2018 avec un excédent de fonctionnement de 3,3 millions de dollars, selon le rapport financier de la vérificatrice générale. Les revenus ont été plus importants que prévus principalement en raison des 2,1 millions de dollars qui dormaient dans les coffres de Promotion Saguenay, dorénavant sous la gouverne de la Ville.

La dette à long terme a toutefois augmenté de 18 millions pour s'établir à 438 millions le 31 décembre 2018.

Le responsable des finances, Michel Potvin et la mairesse Josée Néron indiquent que c'est peu si on compare à tous les investissements faits dans la dernière année et ceux à venir par exemple l'aéroport, Place Nikitoutagan, le Palace, la zone ferroviaire, le centre de tri :

«C'est sûr que la dette on préférerait qu'elle ne monte pas. Mais quand c'est de la bonne dette, on l'a pas gaspillé dans des arbres de Noël. Ville de Saguenay a continué d'investir de façon majeure et malgré tout la dette n'a augmenté que de 18 millions.»

Notons que 67 % des revenus de Saguenay proviennent des taxes et que le tiers des dépenses est la rémunération des employés de l'appareil municipal. La contribution aux organismes a représenté 15 % des dépenses de Saguenay en 2018. Le surplus servira à financer de futures dépenses ou projet imprévus, cependant 1 million de dollars seront ajoutés au budget du déneigement et 330 000 $ aux infrastructures et matières résiduelles. 

 

Bellmedia

ALMA

À Alma, le surplus financier est encore plus important qu'à Saguenay s'élevant à 5,2 millions de dollars. Quant à la dette à long terme, elle a diminué pour s'établir à 19 millions de dollars précise le Quotidien. Le surplus permettra de payer comptant plusieurs projets qui seront réalisés dans les mois à venir.