Crise des médias : le syndicat au journal Le Quotidien dément les rumeurs de faillite

Le Quotidien

Le syndicat des employés du journal Le Quotidien n'a aucune raison de croire que le Groupe Capitales Médias est en situation de faillite.

Des médias avancent que le groupe manque de liquidités, mettant en péril les six quotidiens de l'entreprise. Le président du syndicat, Louis Tremblay, a affirmé que l'entreprise a assuré au début de l'été qu'elle était en mesure d'attendre les crédits d'impôts fédéraux en 2020.

 

« On a vérifié les choses avec l'employeur pour s'assurer qu'il n'y aurait pas de problème à court terme de liquidité. »

 

Il rappelle qu'une commission parlementaire sur l'avenir des médias débutera à Québec dans les prochains jours. C'est également ce qu'a rappelé en cours de journée le premier ministre François Legault qui a aussi ouvert la porte à une aide d'urgence pour aider le Groupe Capitales Médias.

 

« Le gouvernement pour protéger la démocratie et la diversité de l'information surtout en région va devoir contribuer financièrement. Je m'attends à ce que le gouvernement doive faire un chèque. Évidemment, on veut prendre le temps de le faire comme il faut.»

 

Avec la collaboration de Carolyne Labrie.