Dégradation des services en CHSLD

La Fédération de l'âge d'or du Québec, la FADOQ, réclame un redressement rapide des services en CHSLD. La semaine dernière, la protectrice du citoyen a rendu un rapport accablant qui montre que la situation se dégrade plutôt que de s'améliorer dans les CHSLD. La protectrice considère même que la situation s'apparente à de la maltraitance.

Patrice St-Pierre est directeur général de la FADOQ Saguenay-Lac-St-Jean. Il se désole de la situation actuelle :

 

« Des bains qui sont donnés moins régulièrement. La question des patates en poudre qui a été beaucoup jasée au cours de la dernière année. On voit qu'il y a une dégradation générale de la qualité des soins et des services qui sont donnés. On a tendance à croire que sa se dégrade au lieu de s'améliorer. On ne peut pas dire que c'est comme ça dans chacun des centres. Mais le rapport de la protectrice du citoyen est très révélateur d'une situation qu'on doit dénoncer. »

Il espère que le changement de gouvernement signifiera aussi un changement dans la qualité des services offerts : 

«Plusieurs années, plusieurs gouvernements se sont succédés depuis les dernières années. j'ai vraiment hâte de voir un coup de barre majeur qui va redresser la situation. Ces établissements-là accueillent des clientèles de plus en plus lourdes mais on a pas fait les investissements correspondants pour donner un service de qualité. J'espère que le nouveau gouvernement fera suivre les bottines avec les babines. »