DERYtelecom au coeur de la tempête des Iles-de-la-Madeleine

Les équipes de l'entreprise baieriveraine DERYtelecom se sont retrouvées au beau milieu de la tempête qui a frappé les Iles-de-la-Madeleine mercredi. Une dizaine d'employés travaillent sur l'île depuis cet été puisque le fournisseur d'Internet et de téléphonie y dessert 2000 foyers.

La directrice des communications, Nathalie Gagnon, explique que des équipes supplémentaires s'y trouvaient pour des travaux.

La priorité depuis hier est de rétablir le service pour tout le monde.

Nos équipes travaillent à rétablir les pannes en cours. Il y a plusieurs bris. Hier, à 22h les services sont revenus, par contre, il faut que les gens aient l'électricité et il y a certains endroits où les poteaux sont tombés et cassés donc il faut faire des travaux majeurs. On ne s'attendait absolument pas à ça. On vient d'acquérir le réseau sur l'ile. C'est assez récent pour nous, c'est une première de connaître des vents comme ça, mais je sais que pour eux aussi c'est inhabituel. Là on aide nos clients et la semaine prochaine l'heure sera au bilan.​

 

Une trentaine de poteaux ont été arrachés et d'autres structures ont été endommagées durant la tempête et vendredi, les vents soufflaient encore à plus de 120 km/h, ce qui complique la tâche. Près de 3000 clients d'Hydro-Québec sur les 7 700 étaient toujours plongés dans le noir vendredi après-midi.

L'avion de l'armée canadienne est arrivé en journée vendredi. Il transportait des intervenants des ministères de la Santé et de la Sécurité publique et des gens de Bell ainsi que de l'équipement. Les militaires pourraient aussi rester quelque temps sur l'archipel pour aider la population.

Le maire des Iles-de-la-Madeleine était vraiment heureux de voir l'aide arriver.