Des dépenses non justifiées pour l'ex-président de la CS des Rives du Saguenay

Des dépenses d'alcool non admissibles par l'ancien président de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay poussent l'organisation à resserrer sa politique de remboursement qui interdisait déjà ce type de réclamation.

À 11 reprises pendant son mandat de novembre 2014 à janvier 2017, Antonin Simard a réclamé des remboursements pour des bouteilles de bière ou de vin, dont une en plein jour férié, le 24 juin, au restaurant chez Georges.

Un montant total de 250,69 $, porté sur la carte de crédit de la commission scolaire.

L'homme justifie ces dépenses en disant qu'il n'était pas seul à le faire et que c'étaient des soupers assez officiels.

En 29 mois, le compte de dépenses d'Antonin Simard a atteint 18 394 $ pour des chambres d'hôtel, locations de voitures, repas et formations. Un montant abusif selon la Commission scolaire des Rives du Saguenay.

Il a démissionné en janvier et souhaite maintenant se lancer en politique municipale.

Bien qu'il nous ait été impossible d'obtenir d'entrevues, les deux parties nous ont confirmé les informations écrites ci-haut.