Devant la justice pour de la pizza à volonté

Si vous allez chez Pizza Salvatoré, vaut mieux ne pas demander de la pizza à volonté...pour emporter.

C'est ce qu'un couple a tenté de faire dans une succursale de Chicoutimi, ce qui leur a valu des accusations au criminel.

L'employé leur a expliqué qu'il était impossible de partir avec toutes les pizzas derrière le comptoir à moins de manger sur place.

La dame a ensuite monté le ton, puis a frappé une cliente au visage avec sa sacoche parce qu'elle a passé le commentaire ''Une chance que tu n’en as pas dit davantage''.

Le couple a rapidement quitté les lieux et la victime les a suivi pour prendre leur numéro de plaque d'immatriculation en note, mais l'homme en a rajouté en donnant un petit coup d'épaule à la cliente à la sortie.

Les policiers sont tout de même parvenus à les intercepter, explique Le Quotidien.

La femme de 41 ans devra faire un don de 200 $ et elle bénéficie d’un sursis de sentence de 12 mois. Quant à son copain, il écope de 80 heures de travaux communautaires. Il règlait aussi d'autres dossiers criminels devant le juge.

Le propriétaire du restaurant n'avait jamais assisté à une telle situation.

La promotion de pizza à volonté est disponible seulement en restaurant et il faut payer un surplus sur une commande régulière.