Effondrement de la Pointe-Langevin: les riverains interpellent Québec

Les résidents de la Pointe-Langevin réclament une action du gouvernement Couillard dans le dossier de l'effondrement progressif de leurs berges.

Les propriétaires sont de plus en plus nombreux à perdre du terrain et pour certains leur résidence, mais ils ne seront pas dédommagés et rien n'est fait pour stabiliser les terres.

Le président de la Ligue des propriétaires de Vauvert, Daniel Murray.

« Il y a un autre riverain qui perd tout. Son évaluation municipale est à 200 000$ la Ville a descendu son évaluation à 1000$. »

Ce dernier ajoute que Rio Tinto s'est défendu de ne pas intervenir puisque son programme de Stabilisation des berges comprend seulement les dommages causés par les vagues et vents ce qui n'est pas le cas présent.

« Ils disent que c'est un problème fluvial et ils se dégagent de toute responsabilité. » 

La multinationale a demandé à ce que la barrière de sécurité soit reculée de 20 mètres dès le 15 février prochain, précise-t-il.

Une lettre a été envoyée au premier ministre Philippe Couillard ainsi qu'aux élus locaux.