Elle n'a pas droit aux rentes de son conjoint malgré 43 ans de vie commune

Après 43 ans de vie commune, Claudette Marquis se retrouve sans le sou, depuis le décès de son conjoint, Louis-France Tremblay, qui a pourtant droit à une rente de Retraite Québec ainsi que celle de l'Alcan, où il a travaillé pendant 38 ans.


Elles sont une quarantaine de personnes à se retrouver dans ce cauchemar chaque année après le décès de celui qui était leur conjoint de fait.

C'est qu'avant 1985, les gens mariés qui divorcaient obtenaient d'abord un jugement conditionnel, puis devaient demander un jugement final 3 mois après.

M. Tremblay a été marié pendant 18 mois en 1968. Il n'a cependant pas demander le jugement final de son divorce, comme l'a appris Claudette Marquis lorsqu'elle a téléphoné à l'agence Retraite Québec.

Claudette Marquis a décidé de se battre devant les tribunaux pour obtenir justice.