ELYSIS : la construction du centre de recherche de Rio Tinto débute

Elysis

Les travaux pour la construction du centre de recherche et de développement d'ELYSIS débutent au Complexe Jonquière et tout le gratin politique s'y trouvait vendredi avant-midi.

Rappelons que cette nouvelle technologie est une collaboration de Rio Tinto et d'Alcoa pour produire de l'aluminium avec une moins grande empreinte environnementale.

Le projet de 50 millions de dollars sera opérationnel en 2020 et 25 personnes y oeuvreront pour la création d'anodes et de cathodes de nouvelle génération.

Le président d'ELYSIS, Vincent Christ.

« Une caractéristique complètement différente, c'est que cette cuve est conçue comme une boite, on ne voit rien elle est complètement fermée, il y a de l'oxygène qui sort de ça. Tout ce qu'on a à faire maintenant c'est l'agrandir pour qu'elle devienne à taille commerciale. »

Selon les deux multinationales, la nouvelle technologie appuyée par Apple permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 7 millions de tonnes, soit l'équivalent de 1,8 million de voitures.

C'est vers une économie du 21e siècle, alliée à environnement qu'il faut se tourner croit le député péquiste, Sylvain Gaudreault.

« On a l'énergie la plus verte au monde renouvelable et là on va produire l'aluminium plus vert que jamais, c'est fantastique. Ça amène de l'argent, des travailleurs, des investissements, c'est vers ça qu'il faut aller. »