Enlèvement non fondé à Arvida

Les policiers ont visité pas moins de 90 résidences du quartier Langelier à Arvida hier soir, pour s'assurer qu'aucun enfant ne manquait à l'appel.

C'est que vers 18h, un citoyen aurait aperçu une fillette d'environ 9 ans avec deux hommes qui semblaient suspects.

Les recherches ont pris fin quelques heures plus tard puisqu'aucune disparition n'a été signalée à la police.

L'opération a fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Plusieurs internautes ne comprennent pas pourquoi une alerte Amber n'a pas été déclenchée. Les explications de Luc Tardif, agent de prévention et communication à la police de Saguenay.

«On ne veut pas affoler la population et on ne veut pas utiliser ce moyen à outrance non plus. On n'avait pas de nom de jeune fille qui pouvait être disparue, on n'avait pas de plainte officielle de disparition, on n'avait pas de suspect d'enlèvement. Pour déclencher une alerte Amber, il faut savoir qu'est-ce qu'on cherche, c'est ce qu'on n'avait pas hier».

Les policiers saluent la vigileance du citoyen qui les a alerté.