Four Loko et FCKD UP: leur vente doit être mieux encadrée

Les gouvernements du Québec et du Canada doivent arrêter de se lancer la balle sur l'encadrement de la vente de boissons telles que la Four Loko et la FCKD UP.

C'est ce qu'avance le directeur général d'Éduc'Alcool, Hubert Sacy alors qu'aucun des deux paliers n'a pris des mesures au cours des sept derniers mois pour protéger les jeunes de ce cocktail très sucré et alcoolisé qui en conduit plusieurs à l'hôpital.

L'adolescente de 14 ans qui a été retrouvée sans vie la semaine dernière aurait consommé de la FCKD UP.

« On a fait comme si de rien n'était, on sait que c'est extrêmement problématique. Faisons en sorte de protéger les jeunes. Ils ne savent pas boire, ils boivent vite, ils boivent beaucoup. »