Fraude par courriel dans les entreprises régionales

Quelques entreprises régionales, principalement au Lac-Saint-Jean, ont été ciblées dernièrement par la fraude du président.

C'est la deuxième fois en un an que les fraudeurs sévissent en région, explique le sergent de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu qui nous décrit l'escroquerie.

 

La personne qui reçoit le courriel écrit dans un Anglais ou un Français approximatif, on lui demande de verser un montant d'argent dans un compte. Souvent, c'est en devise américaine ou en euro.

Le policier ajoute qu'habituellement, ce sont les plus grandes entreprises qui sont visées parce qu'elles gèrent davantage de comptes et la personne responsable risque de répondre plus vite au courriel.

Heureusement, la fraude n'a pas fonctionné jusqu'à présent.

Il rappelle de toujours vérifier l'expéditeur du courriel qui peut aussi transmettre un virus comme ce fut le cas la semaine dernière chez Nutrinor.

L'attaque informatique a paralysé une partie des opérations de l'entreprise pendant 24h. Les pirates demandaient une rançon en échange des fichiers de la coopérative.