G7 : Justin Trudeau sera ferme

Justin Trudeau est venu faire campagne avec sa candidate Lina Boivin jeudi midi avant de se rendre à La Malbaie.

Les producteurs de lait de la région avaient organisé une manifestation pour lui demander de ne faire aucune concession dans le dossier de la gestion de l'offre.

Le premier ministre a réitéré qu'il va toujours défendre les producteurs canadiens dans les négociations avec les États-Unis.

Il y a une raison pour laquelle Donald Trump continue de faire des tweets sur les produits laitiers. C'est parce que je lui ai dit plusieurs fois, non on ne touchera pas à notre système de gestion de l'offre.

 

En équipe avec le président français

Les tarifs douaniers sur l'acier et l'aluminium imposés par les États-Unis au Canada et à l'Europe seront au coeur du Sommet du G7 à Charlevoix.

Le premier ministre Justin Trudeau et le président français Emmanuel Macron feront front commun.

Ils sont contre la position des États-Unis.

Le président Donald Trump risque de se retrouver isolé. Il a tweeté jeudi matin que les États-Unis ont les pires accords commerciaux jamais négociés.

Plusieurs dignitaires à Bagotville

Justin Trudeau est arrivé à Bagotville jeudi midi et les membres de l'Union européenne un peu plus tard en après-midi.

Les représentants de la Grande-Bretagne, du Japon et de l'Italie feront aussi escale à Bagotville avant de prendre un hélicoptère jusqu'à La Malbaie.

Vendredi, ce sera au tour de la chancelière allemande Angela Merkel et de Donald Trump.

Même si les mesures de sécurité ont atteint leur maximum aujourd'hui près de l'aéroport, tout se déroule rondement.