Grands projets industriels à Saguenay : 16 000 emplois pendant la construction

Travailleur construction

Les trois grands projets industriels qui pourraient naître à Saguenay prochainement créeraient 16 000 emplois pendant leur construction et plus de 3000 emplois directs et indirects par la suite.

La Société des fabricants régionaux a commandé deux études d'impacts économiques des projets de Métaux BlackRock, Arianne Phosphate et GNL Québec.

On estime dans la première étude que 7000 nouveaux habitants pourraient s'installer dans la région, ce qui augmenterait à plus long terme le nombre de pharmacies, médecins, enseignants et places en CPE. Les études détaillent aussi les dépenses de ces gens dans les musées, restaurants et commerces au détail.

Déjà, les projets attirent plusieurs travailleurs de l'extérieur du Saguenay-Lac-Saint-Jean, indique le président de la SFR, Sylvain Morin. Optimiste, il se dit que tous ces jeunes qui ont quitté la région dans les dernières années pourraient avoir envie de revenir à la maison. : 

 

« BlackRock a ouvert des demandes sur des postes à combler éventuellement. Ils ont dans les alentours de 1000 cv et ce qu'on voit c'est que ce ne sont pas tous des gens d'ici, il y en a peut-être 50 % de l'extérieur. »

 

Selon la deuxième étude, 970 personnes travailleraient dans les trois usines. Les opérateurs gagneraient entre 35 000 $ et 89 000 $ annuellement. Sylvain Morin ajoute que l'idée était aussi de démontrer quel type de travailleurs seraient recherchés pour que déjà, les écoles tentent de recruter davantage de jeunes dans ces programmes de formation.