Graphic Packaging: le ministère de l'Environnement force sa démolition

Le ministère de l'Environnement ordonne à Graphick Packaging d'amorcer les travaux de démolition d'ici le 23 juillet. 

Un avis signé par la ministre Isabelle Mélançon préalable à cette ordonnance a été envoyé à l'entreprise la semaine dernière.

Cette dernière doit réaliser son plan de réhabilitation pour son démantèlement qui avait été approuvé le 6 juin dernier.

Si l'entreprise ne se conforme pas, Québec pourrait lui imposer des pénalités importantes, où s'occuper de démanteler l'ancienne usine et lui envoyer la facture.
 
Les Québécois risquent d'en payer les frais déplore le député Sylvain Gaudreault.

« Ça veut dire que c'est vous et moi par nos taxes et nos impôts qui vont assumer la démolition de ça et puis après de se faire payer, c'est terrible. »

Si Québec s'en charge, des permis de santé et sécurité au travail devront être obtenus pour les sous-traitants, ainsi que la garantie d'être payés indique ce dernier.