Hausse de 23% des heures supplémentaires

Le rapport annuel de gestion du CIUSSS Saguenay-Lac-St-Jean confirme que la problématique du temps supplémentaire perdure au sein de l'organisation. 

Les infirmières membres du Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay-Lac-St-Jean ont faites 150 000 heures supplémentaires en 2017-2018. Une hausse de 23% par rapport à 2015-2016. Au total, 327 000 heures supplémentaires ont été effectuées par l'ensemble du personnel.

La présidente du syndicat, Julie Bouchard, avoue que le personnel est épuisé. Le ratio d'assurance salaire dans certains départements le prouve.

Elle rappelle que cette problématique pourrait être beaucoup moins importante si la direction appliquait ce qui a été convenu lors des dernières négociations alors que le CIUSSS s'était engagé à rehausser 300 postes d'infirmières : 

«Ce qu'on a comme réponse c'est oui on va le faire mais on va prendre le temps de le faire, mais ça nous prend une certaine mobilité. L'an passé, il y a environ 2,7 millions de dollars qui ont été payés en temps supplémentaires et ont dit qu'il y a environ une augmentation de 23%. Donc c'est plus ou moins 3,2 millions. Elle est où la logique? Il n'y a aucune logique. Cet argent-là devrait être investi au niveau de la stabilité des équipes, pour rehausser des postes, pour arrêter la précarité d'emploi dans la région. Et au détriment de ça on préfère le payer en temps supplémentaire. »