La ministre Freeland rencontre la famille d'André Gauthier emprisonné à Dubaï

André Gauthier

Rencontre encourageante mardi soir entre la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland et la famille du Saguenéen André Gauthier détenu aux Émirats arabes unis et à Oman depuis 4 ans pour des accusations de fraude. Sa famille continue de clamer que c'est plutôt lui qui a fait éclater au grand jour le scandale de la firme dont il était un actionnaire.

Le fils du Baieriverain, Alexis Gauthier, dit avoir tout l'appui du gouvernement fédéral qui ne peut toutefois pas s'ingérer dans les décisions de Dubaï. Il nous confirme que le travail se poursuit avec ses avocats pour trouver une autre solution et faire libérer son père. : 

 

« On avait en face de nous une ministre extrêmement attentive pendant la rencontre. On a fait le tour des possibilités. À Dubaï, on n’a pas de contrôle parce qu'on ne peut pas s'immiscer dans les trucs des autres pays et les politiciens doivent se garder une réserve. Par contre, je peux vous dire que nous avec nos avocats, on prépare un gros coup pour faire tomber la tête dirigeante de cette fraude-là. Mon père est innocent, maintenant il faut leur [ les autorités de Dubaï ] donner leur coupable et arrêter qu'André soit le bouc émissaire. »

 

Pendant ce temps, André Gauthier a été transféré dans une prison de Dubaï pour purger une peine de huit ans et d'autres accusations aux civiles se sont ajoutées contre lui, notamment concernant des salaires non versés aux employés de cette entreprise.

 

« Je lui ai parlé et ça ne va pas très bien. Avant il était dans une prison pour les crimes de petites sentences, mais là il vient d'être transféré dans la grosse prison et il me dit que c'est une autre game. Il est avec des violeurs et des meurtriers. Il dort couché directement au sol. L'idée qu'on se fait d'une prison au Moyen-Orient, ben c'est là qu'il est. »

 

 

À lire aussi 

Saguenéen emprisonné à Oman : le temps presse pour André Gauthier

André Gauthier officiellement extradé

Détenu à l'étranger, André Gauthier désespère