Le prix des cannettes d'aluminium bondit

Le prix des cannettes d'aluminium est à la hausse, causant des maux de tête aux microbrasseurs québécois.

Les tarifs douaniers imposés par les États-Unis sur le précieux métal, combinés à une pénurie de cannettes chez les fabricants créent une pression, admet le propriétaire de la Microbrasserie Riverbend d'Alma.

Sébastien Morasse avait fait le plein de stock avant l'été, mais il ne sait pas ce qui va se passer cet automne puisque le prix des cannettes pourrait doubler.

 

Malheureusement dans tout ça, ça risque d'être le client qui soit affecté parce qu'on ne pourra pas absorber l'augmentation de coûts si elle est grande.

 

Il ajoute que les grands joueurs ne sont pas touchés parce qu'ils ont signé des contrats de 3 à 5 ans avec les usines de fabrication.

Pour l'instant, il n'existe aucune usine de fabrication de cannettes au Canada, mais l'idée se jase de plus en plus.

Sébastien Morasse trouve aberrant que l'aluminium qui se trouve dans ses cannettes provienne de l'usine d'Alma.

 

Je vois sortir les camions de l'usine Rio Tinto pour les États-Unis. Donc l'aluminium part de chez nous et est taxé en passant. Il est transformé aux États-Unis et est retaxé à l'entrée.

L'administration Trump a imposé une surtaxe de 10 % sur l'aluminium canadien depuis le 1er juin, ainsi qu'une taxe de 25 % sur l'acier.