Les boutiques L'Enfantillage cesseront leurs activités

Les boutiques L'Enfantillage de Chicoutimi et d'Alma cesseront leurs activités. Les magasins d'articles et de vêtements pour enfants bien connus des jeunes parents en région subissent malheureusement la même situation que plusieurs autres commerces au détail.

Pour la copropriétaire, Myrianne Savard, sa clientèle cible, 25 à 35 ans, délaisse vraiment le magasinage en boutique pour le web, même si le service en magasin est impeccable :

On est un bon reflet du commerce au détail actuel, et notre clientèle c'est vraiment le commerce en ligne qui fonctionne. Avant, quelqu'un venait chez toi et il voulait un crochet rose, même si tu avais du orange sur ton crochet, ben il l'achetait quand même. Maintenant, s'il veut le rose et que tu as le orange, il va retourner chez lui et acheter le rose en ligne. Pis c'est bien correct, parce que c'est ça maintenant le commerce.

 

 

 

Les réactions sont très nombreuses à la suite de la publication d'une vidéo sur la page Facebook de la marque. Une cliente a d'ailleurs écrit un message qui a touché les propriétaires.

C’est dommage, mais tout le monde ici qui sont déçus, moi y compris, on a peut-être une prise de conscience à faire. Même si j’habite à 5 min de la succursale de Chicoutimi, la semaine passée j’ai acheté mes tétines de biberons sur amazon. Je ne les ai même pas payées moins cher. Mais j’ai opté pour la facilité. C’est le cumulatif de tous ces petits gestes qui nous semblent une goutte dans l’océan, mais au final notre belle boutique régionale ferme ses portes pis ça me rend triste. - Commentaire de Stéphanie Martin sur Facebook.

 

Huit personnes perdront donc leur emploi après la vente de fermeture qui s'amorce dès aujourd'hui. Myrianne et Geneviève Savard n'écartent pas la possibilité de poursuivre la boutique en ligne, celles qui sont déjà très actives sur les réseaux sociaux.