Les conséquences d'un AVC seront étudiées à Saguenay

x

Le physiothérapeute Christian Dallaire et son équipe de recherche étudieront les contractions musculaires involontaires des jambes pendant la marche, une conséquence d'un AVC.

Ils ont obtenu un appui financier de l'Ordre de la physiothérapie du Québec. M. Dallaire a décidé d'en faire son projet de maîtrise à l'Université du Québec à Chicoutimi. 

Lorsque le phénomène se produit, les victimes ne sont plus en mesure de relâcher leurs muscles ce qui diminue leur capacité à marcher. Le spécialiste veut comprendre pourquoi. 

Une trentaine de patients du centre de réadaptation Le Parcours de Jonquière participeront à l'expérience en portant un outil technologique fourni par le nouveau laboratoire de recherche en biomécanique et neurologie de l'UQAC. Le physiothérapeute au CIUSSS de la région, Christian Dallaire.

« C'est des petits outils qui sont facilement transportables et que le patient a sur lui, des capteurs inertiels qui vont enregistrer l'accélération des membres et l'activité des muscles. »