Les taxis d'ici pourraient bientôt avoir de la concurrence

Eva

Les chauffeurs de taxi de la région risquent d'avoir de la concurrence si le projet de loi 17 pour réglementer l'industrie est adopté.

La coopérative de covoiturage Eva fait actuellement des tests au Saguenay pour voir si elle pourrait s'implanter ici. Elle aimerait aussi offrir des services au Lac-Saint-Jean.

Sous le même modèle qu'Uber, les gens qui désirent utiliser les services le font par le biais de l'application mobile. Avec les nombreux étudiants qui vont à l'université et dans les quatre cégeps, le Saguenay-Lac-Saint-Jean est un marché intéressant pour l'entreprise.

Le chef d'orchestre logiciel chez Eva, Raphaël Gaudreault.

« C'est le genre de clientèle qui utilise ces services-là, qui ensuite travaille. Saguenay c'est une ville super dynamique avec son université et la région au complet avec ses quatre cégeps. C'est un marché qui est super pour nous. »