Loi 20 : Impacts négatifs pour Jonquière-Médic

Jonquière-Médic accuse un manque à gagner de 100 000$ par année depuis l'application de la loi 20.

Autres impacts de cette loi : l'organisme compte 4 médecins de moins ce qui entraînera, selon les prévisions, de 2000 à 2500 consultations de moins annuellement.

Le cofondateur de Jonquière-Medic, Roger Gagnon, garde espoir que le gouvernement revienne sur sa décision.

«S'il avait eu à nous faire mourir il l'aurait déjà fait, ça aurait été plus simple que d'attendre l'année des élections, c'est plutôt l'inverse qu'il va tenter de faire.»

Pour se rapprocher de la mission que souhaite le ministre Barette, les dirigeants de Jonquière-Médic travaillent de plus en plus en collaboration avec les groupes de médecins de famille qui leur référent des patients qui peinent à se déplacer en clinique.

Par ailleurs au cours des prochaines semaines, Jonquière-Medic revient avec sa 35e campagne de financement. Barrages routiers, porte-à-porte et collectes dans des endroits achalandés sont au programme. L'objectif est d'amasser 150 000$.